2 août 2022/Apiculture
  • By Phenix
  • 79
  • 0

On se posera toujours la question de savoir qui de la poule ou de l’œuf est apparue en premier. Par contre l’abeille est sans aucun doute arrivée avant l’homme…

La récolte du miel primitive.

scènes de récolte (la Cueva de la Arana à Bicorp près de Valence)

Depuis la Préhistoire, l’homme c’est intéressé à l’activité de cet insecte, et surtout à ce qu’il pouvait lui apporter.

Bien avant sa sédentarisation, l’homme a cherché à puiser ses besoins essentiel pour survivre dans la nature. Ils utilisaient les ressources proches de lui pour se nourrir et subsister dans un monde sauvage et non contrôlé par ses activités. L’époque des chasseurs cueilleurs, ou l’humain n’avait pas encore domestiqué la nature et ne c’était pas encore fixé sur un secteur pour y vivre.

Prélever le stricte nécessaire à sa survie, dans le respect d’un équilibre fragile et complexe, indispensable pour continuer à profiter de tout ce que la nature pouvait lui offrir d’année en année.

Domestication de l’abeille.

L’homme c’est installé progressivement, avec les premières cultures et l’élevage pour domestiquer le monde qui l’entourait.

ruche osier Livre cours complet d’apiculture (1897)

Les premières ruches développé par l’homme sont primitives, constituées au début par de simple section d’arbre creux ou de panier en paille. La récolte se fait par prélèvement de rayons. Le miel est alors un produit précieux et apprécié. Tant par son goût agréable que pour ses propriétés médicinal.

Avec le progrès, la médecine qui c’était appuyé sur des centaines d’années de connaissances accumulées, c’est dirigée vers une voie plus commercial. Les laboratoires se sont orientés sur de nouveaux savoir pour développer un modèle économique plus chimique et profitable. Je ne rejette pas l’évolution, et certain médicament sont un réel progrès. Mais on ne peu pas effacer d’un revers de la main tout les acquits de nos ancêtres. On découvre même aujourd’hui des traitements issu de plantes jadis utilisées.

Tout ça pour vous dire que le miel, ce n’est pas un produit miracle, mais qu’il est aujourd’hui reconnu comme un aliment naturel et bénéfique pour la santé, comme tout les produits de la ruche.

L’apiculture “moderne”.

C’est sans doute Charles Dadant au début du XXe siècle qui a mis en place l’un des premier modèles de ruche moderne avec des cadres mobiles. Domestiquer l’abeille, et optimiser les récoltes en préservant au maximum l’intégrité des colonies. C’est toujours  ce modèle de ruche qui est principalement utilisé en France.

C’est ce type de ruche que nous avons adoptée. Par sa facilité d’utilisation et pour le respect de nos abeilles qui sont protégées des agressions extérieurs.

Même si il reste encore quelques rares sceptiques quand au changement climatique, le constat est là. Les saisons ont évolué, et les températures battent chaque année des records. L’abeille subit ce changement, mais aussi les nouvelles maladies et prédateurs. Chacun doit prendre conscience qu’il faut changer nos comportements. Les apiculteurs doivent redoubler d’attention pour préserver les abeilles, mais tout le monde peu participer à améliorer la situation.

Agissons tous pour un monde meilleur 😉

Plantez des arbres, des fleurs, évitez d’utiliser les produits toxiques pour l’environnement et luttez contre l’obsolescence programmée. Sobriété et vie en accord avec le monde qui vous entoure !

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x